Un détective comme les autres

Un détective comme les autres
Le détective privé

Attention le FBI est là!





Il y a quelques années déjà que j'ai traité cette affaire, en deux fois et pour deux agences différentes. La première fois sous contrat et la deuxième à mon compte en sous-traitance. 

Je ne savais pas en entrant un matin dans cette usine, en tant qu'agent infiltré pour prendre la température sociale et éventuellement trouvé du trafic de pièces autos, que quelques années plus tard je reviendrais sur cette affaire mais cette fois sous la couverture d'un journaliste... 

Durant mon infiltration en tant que stagiaire j'ai été mis sous la responsabilité de la direction à plusieurs postes, dont un qui fut particulièrement intéressant pour la mission concernant la fauche.

En ce qui concernait le social j'eus mon compte aussi, je me souviens que ce fût une mission bien remplie pendant ces deux mois de "stage"...

La seconde phase eut lieu deux ou trois ans plus tard alors que la boîte avait été rachetée par les Américains et suite à un incident que je ne donnerai pas ici il y eut plusieurs mouvements sociaux dont deux que j'ai couverts en tant que journaliste dans le but de faire réagir les différents syndicats en leur disant qu'il fallait envoyer les ricains au tribunal, car, en rachetant l'usine, ceux ci connaissaient l'élément déclencheur des évènements.

Lorsque j'ai couvert l'une des manifestations qui a eu lieu dans les rues de la ville je cherchais à me rapprocher des responsables syndicaux  et c'est en ce faisant que je reconnais une femme, un peu forte avec qui le temps de mon infiltration j'allais souvent discuter. Mais voilà c'était sans compter sur sa mémoire et de me désigner à son collègue que je reconnus également, qu'elle lui dit:

- Regarde c'est le type qui était chez nous en stage, mais si, tu sais le militaire!

Et l'autre de lui répondre:

- Mais non tu vois bien que c'est un journaliste.

- Si je te dis!  C'est sûr c'est un mec du FBI. Il vient pour nous espionner!

Le type qui, lui, ne me reconnaissait pas, avec un air mi amusé et mi gêné vient me voir et me demande si je suis venu travailler il y a quelques années chez eux comme ancien militaire en stage de reconversion?

- Non Monsieur vous faite erreur, je n'ai même pas fait mon service militaire.

- Ha oui je me disait aussi.

Et le voilà qui repart vers sa collègue dans le cortège pour lui rapporter ce que je lui avais dit.

- Tu vois j’avais raison.

- Tu parles mon oeil je suis sûre qu'il est du FBI...

J'ai quand même pu travailler et distiller aux leaders syndicaux les informations et conseils que je devais leur donner, malgré le regard inquisiteur  de l'ouvrière à la mémoire d'éléphant...



Aucun commentaire:

Publier un commentaire