Un détective comme les autres

Un détective comme les autres
Le détective privé

Un con-cierge zélé


Pour cette petite mission confiée par un  cousin de l'IE (intelligence Economique) je  devais simplement faire la photo d'un type   après une petite enquête administrative effectuée au préalable...

Je me rends donc au domicile de la cible  avec mon scénario déjà bien éprouvé mais  avec pour l'instant la seule volonté de faire  une reconnaissance des lieux, histoire de voir déjà s'il y avait bien son nom et ou  celui de sa femme sur la boîte aux lettres  ou de la sonnette.

Arrivé sur place je constate que rien a changé par rapport à la photo de google map, mais je ne peux pas rentrer immédiatement dans l'immeuble car l’ouverture de la porte est protégée par un digicode.

Je n'attendrai que quelques minutes avant que la porte ne s'ouvre sur le gardien qui me laisse rentrer en me sautant dessus avec des questions d'un ton agressif:

- Que voulez vous?!

- Qui venez vous voir?!

Pour avoir un peu l'habitude de l'accueil de ce genre de personnage, pour le tester, je lui réponds d'abord que ça ne le regarde pas les gens que je vais voir!

Mais le cerbère use de son autorité de palefrenier et me dit que, si, ça le regarde car il y a eu des problèmes déjà dans l'immeuble!!! (Toujours d'un ton agressif)

Je ne vous dévoilerai pas ici quel est mon truc pour être reçu sans problème chez les inconnus, mais je lui sors donc mon scénario auquel il n'est pas du tout sensible et de me demander c'est pour qui?

Putain je me dis que là c'est du lourdo de première catégorie et plutôt que de lâcher le nom de ma cible je lui donne le nom de sa femme.

Et bien là, quand tu dis sésame ouvre toi! Le gars s'excite encore plus et me dit que justement c'est avec le monsieur (ma cible) qu'il y a eu des problèmes...

Information dont je me délecte, mais m'en remets vite car le gars en me disant ces mots me dit que la femme de mon objectif est là et il appuie sur l'interphone pour l'appeler sans que j'ai le temps de l'en dissuader. Celle ci ne répond pas tout de suite mais le bougre insiste alors que je lui dit que ce n'est pas la peine, quand enfin la conjointe de ma cible répond et le gardien de se présenter, (dans ma tête je me dis, mais oui ne t'inquiète pas tu vas les avoir tes étrennes) et de lui dire qu’il y a quelqu'un pour elle...

Du coup je refais mon spitch à cette femme qui n’a rien à voir dans cette histoire, mais elle me dit que je me trompe sûrement de personne et me conformant à mon scénario je lui dis que ça nous en serons sûrs quand j'aurai vérifié avec Monsieur son conjoint.

Mais la femme semblant agacée me dit ne bougez pas j'arrive!!! Je suis sur le cul, c'est la première fois qu'avec mon scénario on me fait ce coup là et du coup c'est clair que quelqu'un est passé avant moi sur ce type, pour faire un travail de merde, sinon il n'y aurait pas cette atmosphère de suspicion.

Et je me retrouve avec la femme de l'objectif en live devant moi qui me repose les mêmes questions qu'elle venait de me poser de l'autre coté de l'interphone, pour lui redonner les mêmes réponses que je venais de lui servir, mais cette fois en prenant un ton excédé!!!

Elle me demande le nom de la boite pour qui je bosse et lui donne un titre bidon, qu'elle me fait répéter plusieurs fois au point où le concierge qui ne perdait rien à la conversation lui dit:

- Attendez je vais vous chercher un papier et un crayon pour noter!!! (De mieux en mieux me dis-je)

Et  cette fois sans avoir obtenu, ni rendez vous avec la cible et pas plus bien sûr d'image je pars en engueulant copieusement la femme pour m'avoir fait perdre mon temps...

C'est plus tard toujours en colère que j'ai contacté mon confrère pour lui faire le compte rendu de ce qui ne devait être qu'une petite reco. 

Il m'a quand même avoué, qu'effectivement, un travail avait déjà été effectué sur le type mais il n'avait aucun détail.

Les détails c'est pas la peine de les avoir pour comprendre que ça a été un boulot de merde car quand le scénario est bien préparé quoi qu'il arrive quand on démonte il ne doit pas y avoir de trace, sinon, je le répète: c'est un travail de merde... 

Toute porte ouverte doit être refermée. Là ils ont défoncé la porte et ils ne sont même pas venus réparer! 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire