Un détective comme les autres

Un détective comme les autres
Le détective privé

Outre porte




Vieille affaire dans le 77 en plein hiver et pleine de retard à cause de la neige.

Mais la petite péripétie qui m'est arrivée sur cette affaire d'adultère, ce n'est pas un mystère, s’est produite la première matinée où j'intervenais, alors que j'effectuais la reco' habituelle.

Vérification des noms sur les boîtes aux lettres, vérification de l'étage où habite le coquin et éventuellement écouter s'il y a du bruit derrière la porte.

Bref la routine quoi,  quand on arrive sur une nouvelle mission mais je ne vous ai pas raconté le contrôle du véhicule de l'objectif dans le parking de l'immeuble...

Ha elle est bonne celle la aussi! J'étais donc descendu au sous-sol, mais par l'extérieur après la sortie d'une voiture, car il fallait le badge pour pouvoir descendre avec l'ascenseur.

(je trouve ridicule ce système de sécurité, étant donné que le premier maillon faible de tout système est l'humain et qu'il est tellement facile de le tromper... Croyez moi avec un peu d'imagination on peut rentrer vraiment partout)  

Donc je reviens à mon sous-sol et comme je vous le disais j'avais terminé le repérage de la caisse de ma cible mais je voulais savoir d’où allait arriver l'objectif car la résidence était énorme et il y avait pas mal d'escaliers et d'ascenseurs.

Je décide donc de prendre une porte, pas très loin du stationnement du véhicule de mon bonhomme pour connaître le chemin que celui ci prendrait en sortant de chez lui.

Je passe donc la première porte, puis une seconde et enfin une dernière qui débouche sur un ascenseur pour monter aux étages. Sachez que certains systèmes et celui ci c'était le cas permettent dans un sens d'utiliser la dite cabine sans le badge, puisque dans la logique de certains si vous êtes là c'est que vous en avez le droit...

Fort de cette constatation je n'avais plus qu'à retourner dans mon parking pour contrôler une autre porte toujours à proximité du véhicule en question.

Et là je franchis donc la première porte puis la seconde quand j'entends du bruit dans le parking puis des portières qui claquent il faut que je sorte de là très vite pour vérifier que ce ne soit pas mon objectif qui s'en va travailler...

Oui mais non Niko, tu resteras là, coincé entre ces deux portes jusqu'à ce que la mystérieuse voiture parte et tu auras la bonne ou mauvaise surprise de constater qui est parti. mon kiki!

Je n'y crois pas après le badge dans l'ascenseur ils ont mis une porte qui s'ouvre normalement que d'un coté mais coté ascenseur! la logique aurait voulu que ce soit le contraire! Quoi qu'il en soit je suis coincé là car je ne sais pas pourquoi mais la seconde porte ne s'ouvre pas non plus. C'est un truc de dingue. Je ne vais pas rester là jusqu'à ce que quelqu'un arrive pour prendre sa voiture quand même surtout que mon gars s'il n'est pas déjà parti va le faire.
Donc je sors mon couteau Suisse, putain, c'est génial un couteau Suisse il y a plein de truc dont vous ne vous servez jamais mais le jour ou vous en avez besoin et ben ils sont là dans votre poche à attendre sagement.

Sur le mien j'ai un enlève hameçon (dégorgeoir) qui se résume à une longue lame un peu épaisse terminée en deux petits arrondis.  Génial pour passer entre la porte et son montant et appuyer sur la gâche.

Youpi! Je suis sorti mais j'ai la désagréable surprise de constater que c'était mon client et sa nouvelle copine qui sont partis tout à l'heure quand j'ai entendu les bruits de portière.

Je suis dégouté il est 07H00 et ma journée est terminée... 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire