Un détective comme les autres

Un détective comme les autres
Le détective privé

Femme clitoridienne, homme pénissien. Hein???






Vous allez me dire ça y est le Détective devient pervers et il va nous raconter des cochonneries. 

Et bien, non et oui!!!

J'explique: 

Sur une affaire de concurrence déloyale depuis très tôt le matin, nous sommes, mon collègue et moi même, derrière notre gus en filature, quand celui-ci nous amène sur une zone commerciale pour faire les magasins aux environs de quatorze heures. 

Nous nous plaçons stratégiquement autour de la voiture de l'objectif, mon collègue en voiture et moi avec ma moto. 

Je me retrouve en fait sur la descente du quai d'un magasin de meubles et déco à l’enseigne bien connue, sur laquelle est stationnée la remorque d'un semi.

Quelques mots au téléphone avec mon collègue pour que l'on sache où se trouve chacun de nous par rapport à l’autre et à la cible...

Et après quelques minutes d'attente, une envie de pisser me prend. Où de mieux, que d'uriner contre cette magnifique remorque tout en gardant un visuel sur le véhicule de notre protagoniste?

Quand, en pleine expression physique et en me délectant de ce moment intime, j'entends du bruit semblant venir de l'intérieur, de la dite remorque???

En moi même je me dis: «c'est quoi ce bordel?» Je colle donc mon oreille "de détective" (oreille, super, hyper, ultra sensible). 

Et puis plus rien... Et puis encore ce bruit étouffé entre cri et gémissement?

Je me dis merde je deviens dingue ou quoi? D'où vient ce bruit et qu'est ce que c'est? Des petits chats abandonnés je me dis et non les gémissements sont trop humains...

Je fais donc un quart de tour sur ma droite et regarde discrètement sur le côté droit de la  remorque.... 

Et là je crois rêver! Je me re-cache vite derrière la remorque, marche dans mon pipi, tant pis!

Ce que je viens de voir il faut que je le revoie pour  être sûr de ne pas avoir rêvé, des fois que mon urine ne serait pas passée par où il faut ou je ne sais pas moi que de l'autre côté de cette remorque existe un passage...

Et quel passage, un passage pour un univers dont j'avais déjà entendu parlé, mais jamais vu... En tout cas quand vous ne vous y attendez pas c'est plutôt surprenant, décapant et, et décadant. Je ne sais pas, tout est une question d'appréciation personnelle...
Mais en tout cas en y regardant une seconde fois le spectacle devant moi me laisse pantois.... Une voiture est stationnée,  un homme, d'une quarantaine d'année, bedonnant, est assis sur le siège passager, la portière ouverte et les jambes, dehors, les pieds posés au sol, le pantalon sur les chevilles...

Juste en face de lui, entre la remorque et la voiture, une femme, rousse, les cheveux courts et un peu forte, la quarantaine également, debout, la jupe relevé sur les hanches, sans culotte, est en train d'imiter son copain, c'est à dire, se masturber allègrement et intensément!!!

Et oui, je suis en train d'assister à une séance de masturbation collective, entre un homme et une femme se faisant face, s'admirant, se caressant, gémissant et finissant, j' arrive au moment où le gars envoie la purée et presque simultanément la femme part elle aussi dans ses ébats.  Elle devient rouge écarlate, lui en a plein les mains...

Je me re-cache et en même temps appelle mon collègue pour lui dire de regarder le couple en voiture qui part de mon côté.

L'innocent me répond: " pourquoi?" 

En deux minutes je lui raconte et il est mort de rire tout en regardant ensemble le couple partir ensemble à bord de la golf noire...

Moralité, quand vous n'êtes pas prêt à voir certaines choses, marrez vous quand même!!! Femme clitoridienne, homme pénissien. Hein???

Aucun commentaire:

Publier un commentaire